contact

NOS 165 COPRODUCTEURS : Jacinthe Hélène Josiane Lucie José Thibault Catherine Caroline Julien Jérôme Barbara Marie Mathis Sophie Elise Marie Michel Philippe Célia Hugues Hubert Talleen Mathilde Michèle Sigrid Marie Marie Joëlle Bruno Boris Mathilde Alice Mehdi Sophie Laurence Elisabeth Gilles Olivier Pierre-Olivier Capucine Magali Alexia Frédérick Simon Laeti Nicole Tristan Fanny Gérald Lise Anne Philippe Marie-Hélène Benjamin Nicole Maud Michele Laura Jean-Paul Thibault Veronica Mathias Lucky Aurélien Marie Sylvie Léa Nicole Rina Victoria Lucie Emile Tina Camille Eliane Manon Josiane Albert Loïc Leslie Cécile Julie Cyrille Damien Marie-Martine Claire Kevin Daniela Cati & Bruno Olivier Elodie Isabelle Damien Sébastien Aurelien Anne Marie-Thérèse Kevin Roxane Claire Marie Théo Fiora Lucie Pierre Hannah Mathieu Liliane Patricia Valentin Amandine Marine Henri-Pierre Marjorie Kenny Olivier Catlyne Signe Guillaume Romain Jerome Emile Corentin Lise Vincent Denis Sophie Cédric Olivier Emilie Thomas Coline Yohan Marie Dany Lucie Julie William Anne-Sophie Gautier Morgane Julien Jérôme Johanna Alexandre Camille Nicolas Emilienne Véronique Patrick Lucien

LES ARTICLES

Chacun de nos épisodes est une brève immersion dans le monde de l'un de nos témoins. Alors parfois, nous aimons prolonger ses moments, soit parce que nous pensons que des idées doivent être éclaircies ou approfondies, soit parce qu'elles nous emmènent un peu plus loin. Tous ces articles sont le fruit de ces rencontres si particulières.

 

INSTANT POESIE : "le monde dans nos tasses"

02/29/2020

INSTANT POESIE : "le monde dans nos tasses"

"INSTANT POESIE : "le monde dans nos tasses"

Avec lait, sucre ou cigarette : rien de mieux que le petit noir
Pour lever les dernières brumes du sommeil diront certains,
Tandis que les autres, plutĂ´t earl grey, citron ou jasmin
Préfèrent les vapeurs infusées par l’eau de la bouilloire.

 

Petite douceur matinale, compagne de mes réveils pressés
Passées l’astringence ou l’amertume, mon addiction pour toi est éternelle
Qu’importe ! les réunions du lundi, toi seule m’aide à les affronter

 

Des tasses avalées je n’en compte plus le nombre

Les saveurs sont familières, les couleurs chaudes et belles.
J’ignore l’histoire du monde écrite dans leurs nuances sombres.

 

Acte I de la Mondialisation : l’épopée pitoyable des colonies

Café, thé et chocolat sont arrachés à leur patrie

Et rendus esclaves aux maîtres profit et productivité
Changeant à jamais la face de notre petit-déjeuner.

 

Mère nature occupée, des forêts aux océans,
Empoisonnée aux pesticides et à l’essence
Accablée par une technologie mortifère :
Qui s’imagine que le pire provient de la cafetière ?

 

Labels fair trade votre vigilance soulage mais ne guérit point.
De notre résistance seule viendra notre salut commun.

 

Adieu café ! Thé, je te dis non !
nous nous retrouverons peut-ĂŞtre sous des climats tropicaux :
Ou je viendrais vous rejoindre dans vos terroirs respectifs,
Ou vous viendrez à moi, à la faveur d’un dérèglement catastrophique.
J’aurai bien besoin alors d’un petit remontant.

CHINE : Eclairage sur le taoïsme CHINE : Réflexion autour de la médecine traditionnelle chinoise