Enfants de la Jungle

Hong est Bunong, une minorité ethnique du Cambodge et plus spécialement de cette région du Nord-Est du pays : le Mondulkiri. Les Bunongs sont particulièrement connus pour connaître la jungle comme leur poche et pour leur lien avec les éléphants qu’ils ont appris à dompter il y a des générations. D’où leur viennent ces connaissances si particulières ? Il y a une cinquantaine d’années, les Bunongs et la Jungle ne faisait encore qu’un, et comme dirait Hong « My Bunong, they just lived in the forest ». Hong nous parle de son peuple, de son histoire, ses croyances, et à travers ses mots, nous laisse deviner le lien spécial qui l'unit à la forêt bien que ses traditions comme la jungle soient en train de disparaitre

Children of the Jungle

Hong is Bunong, an ethnic minority from Cambodia and more specifically from this North-East region of the country: Mondulkiri. The Bunongs are particularly knowing the jungle like no one else and for their connection with the elephants they have domesticated for generations. Where does this special knowledge come from? Only fifty years ago, the Bunongs and the Jungle were still one, and as Hong would say "My Bunong, they just lived in the forest". Hong tells us about his people, their history, their beliefs, and through his words, lets us feel this special bond that he has managed to maintain with the forest despite his inexorable disappearance.



Libérer les éléphants,

protéger les espaces

Rencontrez Adam, spécialiste de la conservation qui a une longue expérience avec les éléphants de l’Afrique à l’Asie. Nous avons parlé ensemble des effets de la domestication prolongée sur des animaux,du rôle primordial qu’un sanctuaire tel que Elephant Valley Project, de la sauvegarde des espèces menacées et de la nécessité de repenser notre approche de leur préservation.

 

Free the elephants, 
protect the spaces 

Meet Adam, a conservation specialist with a long experience of African to Asian elephants. We talked together about the effects of prolonged domestication on animals, the vital role of a sanctuary like the Elephant Valley Project (EVP), the protection, of endangered species and the need to rethink our approach to their preservation.

EN PODCAST 

Les plantes médicinales soignent aussi la Terre

Aujourd’hui avec Mme Laih, nous revenons sur cette idée de façon plus terre à terre : prendre soin de son jardin c’est prendre soin de nous. Promis on ne l’a pas piqué à Voltaire ! Laih est guérisseuse et les plantes ? c’est toute sa vie ! Soigner les gens ? Ce qu’elle sait faire de mieux. Vivre en bonne entente avec la forêt, la montagne elle le fait avec une évidence qui n’a même pas besoin de prise de conscience. Parce que « les plantes médicinales soignent aussi la terre ».

 

Medicinal plants

also heal the earth

Today with Ms. Laih, we come back to this idea in a more down to earth way: taking care of your garden is taking care of us. We promise, we didn't steal it from Voltaire! Laih is a healer. The plants? That's all her life! Healing people ? That’s what she can do best. Living in harmony with the forest, the mountains, she is doing it so naturally that she does not even need to be aware. Because "medicinal plants also heal the earth". 

To be as one with Nature,
the path of Tao

What if spiritualities from elsewhere could inspire us to understand and adjust our perception of nature and our relationships with the whole living world?This is what we believe and we discovered with Master Xiao Yao, Taoist priest and Qi Gong master a new world, made of harmony, unity, but also of hard training and letting go.

Ne faire qu'un avec la Nature, la voie du Tao

Et si les spiritualités d’ailleurs pouvaient nous inspirer pour comprendre et ajuster notre perception de la nature et nos relations avec l’ensemble du monde vivant ? C’est ce que nous croyons et nous avons découvert avec le maitre Xiao Yao, prêtre taoïste et maitre Qi Gong un nouveau monde, fait d’harmonie, d’unité, mais aussi d’entrainement assidu et de lâcher-prise. 

Le peuple du thé

Aux confins du Yunnan en Chine, à la frontière birmane se trouve les montagnes du thé. C'est ici que sont nés et ont poussé les premiers arbres à thé du monde il y a plusieurs milliers d’année. C’est aussi ici que se sont installés le Bulang il y a quelques centaines d’années afin d’apprivoiser les feuilles miraculeuses aux multiples vertus. Depuis, le thé tient une place centrale dans tous les aspects de la culture bulang et ce savoir ainsi que les traditions continuent d’être transmis et répété de génération en génération jusqu’à aujourd’hui. 

The people of Tea

At the edge of Yunnan in China, on the Burmese border, lies the Tea Mountains. It was here that the world's first tea trees were born and grew thousands of years ago. It is also here that the Bulang settled a few hundred years ago in order to tame the miraculous leaves with multiple virtues. Since then, tea has played a central role in all aspects of Bulang culture and this knowledge and traditions continue to be transmitted and repeated from generation to generation until today.

Building a healthy life for those we love

In 2009, Susu is expecting her first child and is wondering what life she whishes to offer him, and moreover : how to feed him in a healthy way. Essential question, radical answer : Susu built the cloud farm with her family (husband and parents) in 2011, the begining of a dream, feet in the boots and hands in the dirt.

Construire une vie saine pour ceux qu'on aime

En 2009, Susu attend son premier enfant et se questionne sur la vie qu’elle souhaite lui offrir et surtout : comment le nourrir sainement ? A question essentielle, réponse radicale : Susu construit en famille (mari et parents!) la ferme du nuage en 2011, le début d’un rêve, en botte et de la terre plein les mains.

Woman of the Taïga

Last nomadic herders in the boreal forests of northern Mongolia, the people of the taiga have been domesticated reindeers for centuries. There are still a few dozen families carrying on the tradition, and we were able to meet one of them in a camp reputed to be the coldest in the taiga.

Femme de la Taïga.

Derniers éleveurs nomades des forêts boréales du nord de la Mongolie, le peuple de la taïga domestique les rennes depuis des siècles. Ils sont encore quelques dizaines de familles à perpétrer la tradition, et nous avons pu rencontrer l’une d’elles, dans un campement réputé être le plus froid de la taïga.

Communiquer avec les animaux grâce à l'intuition

Eva practices intuitive communication. For her, it is a tool through which she is able to exchange messages with animals : their needs for their well-being, their feelings about what humans do with our planet. She transmits her talent through training cycles (all the information on www.connexion-animale.com)

Using and transmitting the ability to communicate intuitively is a way for her to relate differently to the rest of the living world. And by this way, Eva hopes to contribute on her scale to  behavior changes, more respectful and benevolent of the human being towards animals and other living beings.

Communiquer avec les animaux grâce à l'intuition

Eva pratique la communication intuitive. Pour elle, c’est un outil grâce auquel elle est en capacité d’échanger des messages avec les animaux : leurs besoins quant à leur bien-être, leurs sentiments quant à ce que les êtres-humains font de notre planète. Elle transmet son étrange talent à travers des cycles de formation (toutes les informations sur www.connexion-animale.com). Utiliser et transmettre la capacité à communiquer intuitivement, c’est pour elle une façon de se lier autrement au reste du monde vivant. Et par cette voie, Eva espère contribuer à son échelle à orienter un regard et un comportement plus respectueux et bienveillants de l’être-humain envers les animaux et autres êtres-vivants.

Reconnecting with peasant common sense

As a child, Delphine pictured freedom in jeans and boots. As an adult, she is not very far from it. Defining herself as a peasant-winemaker, Delphine has been striving for more than a decade now to live in harmony with nature and the living on the Emile Grelier wine estate. Feeling that they are an integral part of an ecosystem, all of their living and working habits aim to promote biodiversity by acting on its scale. An unshakeable faith in his vision and a "peasant" common sense allow her to achieve this miracle on a daily basis.

Renouer avec le bon sens paysan

Enfant, Delphine se représentait la liberté en jeans et en bottes. Adulte, elle n'en est aujourd'hui pas très loin. Se définissant comme paysanne-vigneron, Delphine s'efforce depuis maintenant plus d'une décennie à vivre en bon entente avec la nature et avec le vivant sur le domaine viticole Emile Grelier. Se sentant comme faisant partie intégrante d'un écosystème, toutes ses habitudes de vie et de travail visent à favoriser la biodiversité en agissant à son échelle. Une foi inébranlable en sa vision et un bon sens "paysan" lui permettent de réaliser ce miracle au quotidien.

Rebuild with  nature

Valentin defends Nature. It is at the same time his mission, his passion and his profession. He chose long ago to offer his intelligence to Nature and to develop his knowledge around it. On a daily basis, Valentin works to regain biodiversity, in particular thanks to his consulting firm, Oxao, which he co-founded.

Reconstruire avec la nature

Valentin défend la Nature. C'est à la fois sa mission, sa passion et son métier. Il a choisi il y a longtemps d'offrir son intelligence à la Nature et de développer son savoir autour d'elle. Au quotidien, Valentin travaille à la reconquête de la biodiversité notamment grâce à son cabinet de conseil, Oxao, qu'il a co-fondé. 

EN PODCAST :